Back to home page

AXES de RECHERCHE 2014-2018

La recherche
L’aire de recherche du Centre EREA s’étend des basses terres d’Amérique du Sud, particulièrement l’Amazonie, aux Andes et à la Mésoamérique. De nombreux travaux se situent dans les champs de l’ethnolinguistique ou anthropologie linguistique, de l’ethnohistoire, de l’anthropologie politique ou des religions, ainsi que de l’anthropologie visuelle.
Les recherches portent sur une quarantaine de groupes ethniques et/ou populations et développent des approches comparatives et théoriques sur des thématiques variées. Celles qui ont été abordées de 2007 à 2012 concernent les champs suivants : La constitution et transmission des traditions chamaniques et thérapeutiques dans les sociétés amérindiennes contemporaines ; Les recompositions ethniques, religieuses et politiques ; Ethno-histoires et nouvelles productions culturelles ; Images, histoires des savoirs et anthropologie ; Agentivité, langues et pratiques discursives amérindiennes. Les recherches sont présentées plus bas (II), en indiquant leur intégration aux axes du laboratoire. À partir de solides enquêtes de terrain, les membres du centre EREA entendent apporter une contribution à la connaissance de ces sociétés tout en s’impliquant auprès des communautés et des institutions locales (publications, enseignements, restitution de savoirs…).

Le Centre EREA développera pour la durée du contrat 2014-2018 un certain nombre de thématiques qui s’inscrivent dans le prolongement des recherches de la période précédente, souvent en les consolidant par la mise en place de collaborations inter-institutionnelles et internationales, soutenues par des financements externes.
Ainsi, les recherches concernant Ethno-histoires et Patrimonialisation (A) ont-elles abouti au projet Fabriq’am, avec financement ANR, qui démarrera en 2013, et celles sur la Fabrique du politique (B) seront élargies et renforcées par le GDRI APOCAMO, initié en 2012.
De façon générale, les recherches menées à l’EREA ont vivement contribué à structurer thématiquement le projet du laboratoire, en particulier pour l’Axe 3 Communication, cognition, savoir où des chercheurs EREA animent Agentivité et intentionnalité et participent de façon centrale à l’atelier Interactions et transmissions verbales et musicales, l’Axe 4 Temporalités, Mémoire, historicités, où ils sont responsables d’Ethnohistoires, patrimonialisation et politiques culturelles, et l’Axe 5 Religion et rituel, où ils animent Processus de migrations, de diaspora et de globalisation du religieux. Des membres de l’EREA participent à la coordination générale de chacun de ces axes. Les autres programmes du Centre concerneront l’Anthropologie visuelle et numérique et l’Histoire de l’Américanisme.
La plupart des recherches des membres du Centre EREA seront effectuées en collaboration avec le réseau des Associés du Centre, pour beaucoup des collègues étrangers des grandes universités et institutions de recherche d’Amérique Latine. D’autres chercheurs associés, en France, spécialistes de l’aire et des thèmes d’investigation de l’EREA, collaborent souvent de longue date et viendront renforcer le réseau des interactions institutionnelles.

(voir dans chaque AXE les thématiques telles qu’elles seront abordées au sein de l’EREA)